Stretching : définition, déroulement et avantages de cette pratique

S’il y a une chose qu’on manque assez souvent de faire avant l’entrainement, c’est bien les étirements. Et pourtant, ils sont importants pour un bon maintien des muscles. Les étirements ne sont rien d’autre que ce qu’on pourrait appeler le stretching. Pour bien le réaliser, il existe des méthodes particulières et des moments précis. Pour apprendre parfaitement à faire cette pratique, l’aide d’un coach sportif ne serait pas de trop. Cet article vous en dira plus, si vous souhaitez le réaliser par vous-même.

stretching

Le stretching : qu’est-ce que c’est ?

Pour donner une définition  du stretching, on pourra dire qu’il s’agit d’un ensemble d’exercices d’étirements qui apportent une certaine flexibilité aux muscles. Le but de ces étirements est en effet de fournir l’oxygénation nécessaire aux muscles pour les maintenir en bonne santé, souples et sans tension.

Il s’agit en effet d’une combinaison entre la gymnastique douce, le yoga, la culture physique et d’autres techniques orientales. Il faut dire que le stretching est un exercice qui convient à tous, mais surtout aux adultes. Il convient davantage aux femmes enceintes qui s’investissent dans le yoga prénatal. Il permet à la future maman d’améliorer sa santé ainsi que celle de son bébé.

Pourquoi s’étirer ?

Vous vous demandez sans doute l’importance de faire des étirements. Et bien, vous ferez bien de vous y mettre, car vous en tirerez des bénéfices indéniables. En effet, en bas âge le besoin de s’étirer ne se fait pas sentir. Les muscles sont encore souples et l’enfant peut réaliser n’importe quel mouvement sans difficulté.

stretching

Mais lorsque l’âge évolue, cela devient plus difficile. Les muscles sont de moins en moins flexibles et commencent à subir des tensions. Plusieurs facteurs expliquent ce manque de souplesse. On cite notamment :

  • Le stress ;
  • Les mauvaises postures ;
  • Le travail ;
  • Les blessures.

Dans le même temps, les muscles collectionnent des toxines et se raccourcissent. Il faut noter que c’est grâce aux muscles que vous pouvez marcher, courir.Il est donc primordial qu’ils fonctionnent bien, d’où l’importance de faire du stretching. En vous étirant, vous soulagez ou prévenez de nombreuses douleurs musculaires telles que la douleur cervicale.

Comment faire du stretching ?

Faire du stretching, ce n’est pas du tout compliqué. Ce sont de simples mouvements d’étirements qu’il vous faut réaliser. Vous pouvez par exemple réaliser le stretching postural qui a pour finalité de favoriser une régulation tonique grâce à des étirements volontaires et des contractions musculaires. Cette technique d’étirement connait plusieurs postures. Vous pouvez par exemple rester debout, les deux pieds ancrés dans le sol. Étirez ensuite votre nuque et amenez vos épaules vers le sol. Vos bras doivent être pendus et la tête vers le sol. Maintenez cette position pendant deux à trois minutes. Cela permet d’étirer le dos.

Vous pouvez aussi si vous le souhaitez faire travailler le muscle fléchisseur des hanches. Pour le faire, vous devez vous mettre en position debout, ensuite avancez un pied et l’autre maintenu en arrière sur le genou. Lâchez votre bassin au maximum en fléchissant votre jambe arrière. Pour corser un peu les étirements, vous pouvez tenter de décoller le genou arrière en maintenant votre buste légèrement à l’oblique. Pour vous étirer, poussez dans le talon de votre pied arrière et lâchez davantage votre bassin. Si votre stretching postural est bien réalisé, vous devez sentir un étirement dans les jambes et dans le bassin. Si vous manquez d’idées d’exercice d’étirement, vous avez la possibilité de vous entraîner sur TrainMe tout en étant à la maison.

stretching

Quand pratiquer le stretching ?

Il existe plusieurs moments de la journée où vous pouvez pratiquer le stretching. Comme cela, vous ne risquez pas de le manquer, même si vous avez des journées bien remplies. De ce fait, vous pouvez choisir de le faire le matin à votre réveil. C’est d’ailleurs le moment idéal pour vous mettre en forme. En effet, on adopte de mauvaises postures dans la nuit et les muscles se contractent. Il n’existe donc pas meilleur moment pour partir du bon pied. Il n’est pas aussi mauvais de faire le stretching au coucher. Ce sera une manière de libérer toutes les tensions de la journée.  Le stretching peut aussi se pratiquer avant ou après un exercice physique. Cependant, il n’est pas recommandé d’en pratiquer avant un exercice de musculation.